Abonnez-vous à notre blog

iStock_000057611588_XXXLarge_Web.jpg

Le Blog Lendified

Lettre ouverte: les prêteurs fintech servent les besoins de leur clientèle de petites entreprises

Un article récent du Globe and Mail  suggère que la montée des technologies de financière correspond à une augmentation des faillites.  

Nous croyons fermement que c'est le contraire.

Si quelques choses contribuent à mettre en danger les propriétaires de petites entreprises, selon notre expérience,  ce sont les cartes de crédit - et non le pointage de crédit.

Notre recherche démontre que 43 % des propriétaires de petite entreprise ont trois cartes de crédit et plus, et que 66% d'entre eux les utilisent régulièrement pour soutenir financièrement leur entreprise, bien qu'il existe des solutions moins dispendieuses et d'autres options plus appropriées tel que l'offre notre plateforme de prêts.

Cette situation s'explique en grande partie d'une triste réalité: avant l'émergence des plateformes en ligne, les petites entreprises n'avaient que peu de sources légitimes de capitaux pour gérer leurs entreprises.

Des cartes de crédit à taux élevé font parties de cette option.    

En fait, les propriétaires de petites entreprises reçoivent régulièrement des cartes de crédit pré-autorisées, pour lequel ils n'ont même pas appliqué, avec des limites de crédit au-delà de leurs moyens. Plusieurs de ces cartes ont des taux d'intérêts élevés, de même que des périodes de paiement presque illimitées.

Certains entrepreneurs utilisent bel et bien ces cartes.

Mais, en le faisant ils se trouvent obligés de gérer plusieurs termes de paiements et d'intérêts, ce qui demande beaucoup de leur temps chaque mois. Ce sont des distractions qui demande beaucoup de temps à des propriétaires d'entreprises qui en ont peu.  

L'article propose des prêteurs en ligne qui ont des méthodes de vérification de crédit inefficaces.

Ce n'est pas du tout le cas pour nous. Nos deux gestionnaires les plus expérimentés ont plus de 60 ans d'expérience dans le prêt. Nous comprenons les cinq "C" du crédit et comment ils s'appliquent.  Nous les utilisons pour guider nos décisions, ajoutant ainsi plus de rigueur à notre processus d'adjudication utilisant la technologie.

De plus, les demandeurs de Lendified passe plus de temps à rencontrer nos étapes de sécurité pour la fraude qu'à remplir de l'information à propos de leur demande pour leur entreprise.

Nous aimons dire souvent que ça prend 15 minutes pour dire oui et 45 minutes pour dire non. C'est parce que nous prenons le temps de dire aux demandeurs de prêt pourquoi ils ont été refusés. Et nous les guidons sur comment améliorer leur situation.   

Le tout est de bien connaître ses clients.  

Nous voulons savoir qu'est-ce que leur comptable pense, comment leur argent est dépensé et qu'est-ce qu'ils font à propos de leur dette de cartes de crédit.

La vérité est que si les banques n'offriraient pas plusieurs cartes de crédit - offrant ainsi l'apparence de crédit facile bien que dispendieux - alors plusieurs entrepreneurs ne feraient appel qu'à leur banque pour des prêts.

Mais ce n'est pas le cas pour un petit nombre de propriétaires de petites entreprises.

Le nombre d'applications pour prêts a augmenté chaque mois depuis que Lendified a commencé à en offrir.

Ces demandeurs ont tous des comptes de dépôt avec des banques. Nous encourageons cela.

En effet, notre mariage d'ingéniosité et de technologie, sans parler de nos critères de prêt, est aussi rigoureux sinon encore plus, que ceux que l'on trouve dans une banque.

Finalement, nous combinons discipline et rapidité à servir les besoins de petites entreprises.

Et tel que notre expérience le démontre, cette approche souligne la valeur des plateformes de prêt fintech.

Partager cette histoire, Choisir la votre plateforme!

Michelle Pinchev

Written by Michelle Pinchev